Comment fonctionne la thermopompe ?

Le cycle de chauffage

Pendant la période de chauffage, la thermopompe peut être beaucoup utile sur le plan économique pour la consommation d’énergie si vous souhaitez en acquérir une. Les matériels de climatisation comme la thermopompe utilisent la chaleur du réfrigérant et de l’air pour chauffer votre maison. La grande partie de la puissance calorifique de votre thermopompe est faite par le biais du compresseur qui a pour utilité de diriger le réfrigérant dans le circuit de réfrigération. Le réfrigérant est un liquide qui a de nombreux potentiels par exemple pouvoir changer son état (vapeur ou liquide).

Lorsque le compresseur est en marche (cycle de pompe à chaleur), il comprime le réfrigérant à environ (180 °F), ce qui transforme le réfrigérant en un état (vapeur chaude). Le réfrigérant est ensuite acheminé vers votre serpentin intérieur (évaporateur).

À ce stade, la température du gaz dans votre réfrigérateur dans votre serpentin intérieur est d’environ (85°F à 100 °F) car il a été refroidi en chemin à l’intérieur de votre maison. Votre évaporateur fonctionne ainsi comme un échangeur de chaleur, c’est-à-dire que le ventilateur intérieur extrait la chaleur du réfrigérant de votre logement pour réchauffer l’air ambiant.

Ce phénomène est possible grâce à la (valve réversible). C’est le composant principal de la thermopompe murale. Il permet au système de réfrigération d’inverser le cycle de refroidissement qui est normalement à l’intérieur de votre maison.

Le cycle de climatisation


Il existe plusieurs types de climatiseurs, cependant, ils fonctionnent tous de la même manière. La plupart des climatiseurs possèdent un compresseur, qui sert à comprimer le réfrigérant pour changer sa forme en un état « vapeur », c’est ce qu’on appelle « gaz chaud ».

Ensuite, la vapeur du réfrigérant est refroidie par un dispositif appelé « condenseur ». Le condenseur est utilisé pour extraire la chaleur présente dans le gaz pour après sa transformation en liquide (tous les fluides frigorigènes ont des températures d’ébullition différentes.).

Une fois à l’état liquide, le fluide frigorigène est véhiculée dans un « régulateur » (Le régulateur est une vanne électronique ou mécanique qui a pour fonction de créer un choc gazeux, c’est ce qu’on appelle le « flash gaz »–on peut comparer cela avec une bouteille de spray avec un liquide à l’intérieur que l’on peut sortir avec une gâchette : le liquide se transformera en gaz. Lorsque le liquide passe à travers un orifice de la taille d’un cheveu, il s’agira de gaz qui était originellement à l’état liquide.). C’est ce qu’on appelle l’évaporation. 

La particularité du fluide frigorigène est que, lorsque le gaz fait face à la pression du détendeur, celui-ci s’évapore et engendre du froid dans le serpentin de climatisation, qui est ensuite extrait par le ventilateur qui va refroidir l’espace que vous souhaitez rafraîchir. Enfin, le fluide frigorigène recommence son cycle grâce à l’aspiration du compresseur (attention, si le système n’a pas de fuite, le fluide frigorigène peut fonctionner à vie.). Le plus important pour un système de climatisation ou de réfrigération est de ne pas avoir de fuite et d’avoir un bon niveau de réfrigérant, sinon le compresseur va chauffer et vous aurez des problèmes de surchauffe du compresseur.

Aujourd’hui, les climatiseurs résidentiels sont beaucoup plus protégés qu’avant, ils sont équipés d’un capteur thermique et d’une sonde électronique pour détecter les problèmes de température liés au compresseur et au fluide frigorigène. Néanmoins, c’est très important de faire installer et vérifier les unités de climatisation par des experts ayant des certifications agréées.

5 raisons de choisir une thermopompe plutôt qu’un climatiseur

  • Le prix d’une thermopompe est similaire à celui d’un climatiseur. Compte tenu de sa popularité auprès des propriétaires du monde entier et des progrès technologiques, la pompe à chaleur est plus abordable que jamais. En fait, la plupart des pompes à chaleur sont légèrement plus coûteux que l’achat d’un climatiseur.
  • Une pompe à chaleur est rentable. Puisqu’il est possible d’utiliser la pompe à chaleur en été comme hiver, on pourra l’amortir dés la première année. Ses avantages sont nombreux et permet aux entreprises de réduire le nombre de climatiseurs sur le marché, car ce n’est plus le choix principal concernant certains propriétaires ; surtout pour les habitants du Québec, en raison des rudes saisons.
  • Votre facture d’électricité sera réduite toute l’année. Il est possible de combiner une thermopompe qui dispose de plinthes chauffantes électriques est le moyen le moins couteux disponible pour pouvoir procéder au chauffage de votre foyer. Les performances énergétiques de la pompe à chaleur nécessitent très peu d’électricité pour chauffer votre logement. Si vous êtes habitué à chauffer en hiver avec des plinthes chauffantes électriques, vous constaterez les économies dés le premier hiver grâce à votre thermopompe.
  • L’installation d’une thermopompe est similaire à l’installation d’un climatiseur. La pompe à chaleur occupe peu d’espace et ne demande pas d’installation complexe et ne produit pas plus de bruit qu’un climatiseur. Il est donc judicieux d’en acquérir une afin de pouvoir bénéficier de son utilité  tout au long de l’année.
  • Une thermopompe ou pompe à chaleur est un plus pour votre maison. Si vous désirez procéder à la vente de votre propriété dans les  prochaines années ? Une thermopompe séduira à coup sûr les nouveaux acheteurs. D’une durée de vie d’au moins 10 ans, facile à entretenir et à utiliser, il sera grandement apprécié de tous.