À quelle fréquence doit-on procéder au nettoyage des conduits de ventilation et de chauffage?

Si vous les avez nettoyés l’année dernière, ça peut aller. Mais, attention! N’attendez pas une dizaine d’années pour le prochain nettoyage. Si vous avez des conduits de ventilation et de chauffage, pensez à les nettoyer au moins une fois tous les 3 à 5 ans. Cependant, si vous venez de terminer des travaux de rénovation à la maison ou si vous venez tout juste d’emménager dans une maison neuve, ne repoussez pas trop l’échéance. Cela étant, il faut prendre en compte d’autres facteurs pour déterminer la bonne fréquence pour votre cas particulier.

Quels sont les critères à prendre en compte pour savoir la fréquence de nettoyage requise ?

La fréquence de nettoyage varie en fonction des facteurs suivants :

  • Taille de la maison ou de l’appartement
  • Nombre de personnes vivant dans le foyer
  • Est-ce qu’il y a des animaux domestiques ?
  • Si on fume à l’intérieur ou pas
  • Localisation (si vous êtes en ville, en pleine campagne, etc.)

Dans une résidence de 1400 pieds carrés occupée par une famille de 5 personnes, dont avec des parents fumeurs et un chien, par exemple, il faut penser à un nettoyage plus fréquent par rapport à une propriété de la même taille habitée par un couple de non-fumeurs. Programmez un rendez-vous si vous voyez une diminution du débit d’air ou encore si vous avez des possibles symptômes, liés à une pollution excessive dans l’air.

Quels sont les différents types de conduits à nettoyer?

Un professionnel du nettoyage des conduits d’air s’occupera des éléments suivants :

■ Les conduits de chauffage

■ Les conduits de ventilation

■ Les extracteurs d’air

■ Les conduits d’évacuation de sécheuse

■ Les bouches d’air extérieures

■ Les filtres

Votre réseau sera ainsi remis à neuf et laissé impeccable de bout en bout.

Pourquoi est-il encore plus important d’avoir des conduits propres et en bon état en hiver?

Au Québec, le froid nous confine au moins 7 mois par an. Aucune fenêtre ni porte patio ne s’ouvre d’octobre à avril dans la belle province. Autrement dit, il n’y a que le système de ventilation pour renouveler l’air ambiant. Quand l’été arrive, les Québécois ouvrent leurs fenêtres et profitent d’un air pur sans activer aucun système. Comme on vient de dire, l’hiver est une autre histoire : on compte sur notre réseau de ventilation pour assainir l’air. Si vous avez un réseau défectueux et plein de saleté et de moisissure c’est sûr que vous ne jouirez pas d’un air ambiant propre et, nous ne voulons pas aller par quatre chemins : c’est un risque pour la santé. L’hiver est donc la saison de l’année à laquelle il faut penser à la qualité de l’air que nous respirons.

Saviez-vous que…?

Quelques études récentes affirment que l’air intérieur contiendrait plus de polluants que l’air extérieur. Il faut le prendre comme un signal d’alarme : l’air pollue à la maison est un risque pour la santé. On ne peut pas rester les bras croisés face à cette situation! Avez-vous entendu parler du syndrome du bâtiment malsain (SBM)?Il a lieu là où la qualité de l’air intérieur est inférieure à la norme. Dans de telles conditions, les désagréments et les troubles comme les maux de tête, les étourdissements, ou les nausées, entre autres, sont monnaie courante.

Ayez recours à des experts en nettoyage de système de chauffage, climatisation et ventilation pour éviter ce problème. Ils comptent des équipements spécialisés qui seront beaucoup plus efficaces que toute balayeuse et sans endommager vos conduits.

Les échangeurs d’air et les ventilations sont des conduits où la poussière, la moisissure et d’autres substances indésirables pour la santé s’accumulent. Les professionnels savent bien comment éliminer tout ça. Les conduits de chauffage concentrent également de la poussière et des débris dans les conduits de reprise. Vous pouvez faire un nettoyage superficiel avec votre balayeuse, mais avec un nettoyage superficiel le problème ne sera pas éliminé en entier. Encore une fois, faites appel aux service d’un professionnel, surtout si ça fait des années que vous ne touchez même pas votre balayeuse.